LASER DIODE / épilation définitive

Ce laser nouvelle génération à trois longueurs d’ondes (755 nm laser alexandrite, 808 nm laser diode, 1064 nm laser ND-YAG) propose en matière d’épilation, une technologie des plus avancées et exclusive, en toute sécurité et une épilation sans douleur, grâce à son embout glacé intégré.

Il est efficace et adapté aux peaux claires avec des capillaires foncés, aux capillaires fins avec peu de pigmentation, aux peaux mates et foncées.

Principe de fonctionnement

Le bulbe des poils et les pigments de mélanine qu’ils contiennent sont des chromophores, c’est-à-dire qu’ils absorbent l’énergie lumineuse.

Le laser émet un faisceau de lumière qui traverse l’épiderme et est absorbé par la mélanine contenue dans le follicule pileux, qui se situe de 2 à 4 mm sous la peau.

La mélanine est le pigment qui compose le follicule pileux et qui lui donne sa couleur. Quand celle-ci absorbe le faisceau lumineux, elle chauffe très fort. Cette chaleur va endommager le follicule pileux dès la première séance d’épilation, en évitant de produire la moindre lésion sur la peau. Après une exposition suffisamment répétée (4 à 7 séances d’épilation), la majorité des follicules pileux contenus dans la peau sont complément détruits.

Efficacité de l’épilation au laser

  • Au bout de 2 séances, on peut s’attendre à une réduction de 40 % des poils.
  • Au bout de 3 séances, on peut s’attendre à une réduction de 58.4% , 67.6%   à  75 % des poils.
  • Au bout de 4 séances, on peut atteindre 87 % de réduction des poils.
  • Au bout de 6 séances, l’épilation au laser présentera une efficacité optimale sur les gros poils pigmentés sur lesquels on obtiendra une réduction qui pourra atteindre au entre 69% et 90% des poils.
  • Sur les peaux noires et foncées, l’efficacité est atteinte après plus de séances car l’énergie délivrée doit être plus faible. Dans ces cas,  au bout de 6 séances, la diminution des poils est  52.87% (lèvre supérieure) et  73.81% (menton).
  • L’efficacité de l’épilation définitive dépend également de ces facteurs:
    • la localisation anatomique et de la texture du poil: les aisselles sont plus faciles à traiter en général que la lèvre suppérieure
    • le genre du client: il faut, tout chose étant égale par ailleurs, moins de séances chez les femmes que chez les hommes
    • le type de poil: les poils noirs sont plus faciles à traiter que les poils blonds
    • la densité des poils: une densité pileuse clairsemée est plus facile à traiter que les zones très denses

Combien de séances sont-elles nécessaires ?

  • Pour le bikini,  les bras, les jambes et le dos il faut compter de 4 à 8 séances, selon la personne.
  • Pour les aisselles, le temps est un peu plus court: il faut compter 3 à 6 séances.
  • Le nombre de séances varie en fonction du type de peau, de poil et de la pilosité de l’individu traité. Les individus étant peu poilus et/ou ayant de des poils drus auront besoin de moins de séances que le cas opposé c’est-à-dire une pilosité élevée ou des poils très fins.
  • Les peaux plus foncées et noires ont généralement besoin de plus de séances (car l’énergie utilisée est plus basse).
  • Entre les séances, on peut épiler ou raser (même juste après la séance) mais l’idéal est de laisser repousser jusqu’au rendez-vous suivant pour un maximum d’efficacité.
  • Les bulbes détruits le sont pour toujours, les séances peuvent donc même être espacées de 3 mois si le budget ne permet pas de faire une séance par mois. Les résultats prendront juste plus de temps à devenir visibles mais le résultat au final sera le même.

Quel est l’intervalle recommandé entre les séances ?

  • Respecter un temps minimum entre deux séances consécutives de :
    • 3 à 6 semaines pour le visage, le maillot et les aisselles.
    • 4 à 8 semaines pour les jambes, les bras, le dos, le torse.
  • Pour les séances annuelles d’entretien: attendre que le poil repousse un minimum.
  • Il n’y a pas de diminution sensible d’efficacité en cas d’oubli et dépassement du délai maximum d’attente.

Précautions avant la séance

Pour un traitement plus efficace et en toute sécurité, l’exposition solaire est défendue dans les 7 jours qui suivent et précèdent la séance au laser.  Protégez donc la région à traiter avec un écran total de haute protection après l’épilation.

Préparation de la peau à la maison avant la séance

  • La peau doit être préalablement nettoyée à l’aide d’eau et d’un nettoyant doux. Il ne doit subsister aucune trace de maquillage ni de déodorant sur les zones à traiter.
  • Le poil doit être rasé au mieux 2 à 3 jours avant la séance ou sinon le jour même.
  • Ne pas épiler, à la cire ou à la pince, dans les 2 semaines avant la séance, le laser sera inefficace.
  • Ne pas raser le visage (pour les femmes), dans ce cas il vaut mieux couper les poils noirs aux ciseaux.
  • A défaut de rasage, dépiler à la crème dépilatoire 3 jours avant le traitement.
  • En cas d’oubli , il n’y a pas d’inconvénient majeur à raser juste avant d’effectuer le traitement.

Précaution après la séance

  • Durant la semaine qui suit la séance, une « repousse » peut sembler apparaître autre que le poil désolidarisé de son follicule qui ressort naturellement de la tige pilaire avant de tomber.
  • Entre les séances, il est essentiel de ne pas procéder à un arrachage « mécanique » (pince à épiler, cire, électrolyse, épilateur électrique) qui viendrait perturber le cycle pilaire. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous raser ou utiliser une crème dépilatoire.
  • Les poils non-traités pourront être détruits lors des prochaines sessions.
  • 10 à 20 % des poils tombent dans les jours qui suivent mais aussi déjà pendant la séance.
  • Aussi longtemps qu’il subsiste une irritation post-traitement, il faut protéger la peau avec un écran total et éviter toute exposition solaire qui pourrait alors induire une pigmentation anormale.
  • La planification de congés au soleil deux semaines après une séance est fortement déconseillée.
  • Éviter la piscine pendant au moins 2 jours pour ne pas irriter la zone avec le chlore
  • Éviter le sport pendant au moins 3 à 4 jours pour ne pas irriter la zone avec la transpiration.

Combien de temps dure une séance ?

Tout dépend de l’étendue de la zone à traiter, il faut compter environ une heure en général pour traiter un dos complet ou deux jambes complètes. Les bras complets, le visage ou le bikini prennent en général une demi-heure.

Chaque séance d’épilation laser se déroule plus ou moins de la même manière et durera ensuite le même temps (de 15 minutes à 2 heures selon les zones traitées).

Déroulement d’une séance

  • Avant de commencer, nous vérifions que la zone à traiter est saine (absence d’herpès, de lésions).
  • Les zones à épiler sont quadrillées au crayon blanc afin de ne rien oublier.
  • Le port de lunettes de protection est obligatoire.
  • Paramétrage du laser en fonction du type de peau.
  • Après avoir déposé une couche de gel frais sur la zone à traiter, le faisceau laser balaye toute la zone. Elle est méthodiquement balayée.
  • Assez rapide, le traitement est quasi indolore, grâce à un système de refroidissement relié au laser. La sensation s’apparente à un picotement ou un claquement d’élastique.
  • À l’issue de la séance, une crème hydratante et réparatrice est à appliquer pendant 2 ou 3 jours, toutefois la rougeur diffuse disparaît dans les quelques heures qui suivent.

Contre-indications

  1. La prise d’activateurs de bronzage type Oenobiol ou l’application de crèmes auto-bronzantes 2 semaines avant la séance
  2. L’application d’huiles essentielles n’importe où sur le corps une semaine avant la séance
  3. L’application de crèmes décolorantes/dépigmentantes 2 semaines avant une séance
  4. Epilation électrique ou à la cire sur les endroits à traiter 4 semaines avant la séance
  5. L’exposition au soleil deux semaines avant ou après une séance d’épilation définitive
  6. Maladies de la peau telle que Vitiligo (dépigmentation de la peau), psoriasis, cancer de la peau, eczéma ou dermatites
  7. La prise de roaccutane ou dérivés de Vitamine A tels que l’isotrétinoïne
  8. Être en cours de traitement avec des médicaments photo-sensibilisants (ils peuvent provoquer des brûlures et des effets secondaires)
  9. Troubles de la coagulation
  10. Troubles de l’immunité
  11. Infection générale
  12. Maladie cardio-vasculaire
  13. Grossesse
  14. Diabète
  15. Asthme
  16. Allergies (au soleil, au froid ou au chaud)
  17. Maladies stimulées par la lumière (épilepsie)
  18. Hypertension artérielle sévère
  19. Corps métallique
  20. Pacemaker

PHOTORAJEUNISSEMENT laser

Le photorajeunissement ou photoréjuvénation est un traitements préventif et curatif du vieillissement cutané du visage, du décolleté ou des mains au laser, sans éviction sociale ni douleur.

L’action thermique profonde et ciblée des longueurs d’onde du laser va stimuler vos fibroblaste. Un nouveau collagène sera produit avec un effet global visible traduit par un teint plus lumineux, une peau plus douce et plus nette, plus tonique et renforcée.

Le teint est ravivé par l’atténuation des zones pigmentées du visage et la diminution des ridules. Les séances sont indolores et rapides, avec un effet immédiat et très naturel.  Parfait pour combiner avec des séances de radiofréquence.

Combien de temps dure une séance ?

La séance dure en moyenne 20 minutes.

Déroulement d’une séance

  • Avant de commencer, nous vérifions que la zone à traiter est saine (absence d’herpès, de lésions).
  • Nous allons procéder à un nettoyage complet de votre peau. Il est d’ailleurs conseillé de ne porter ni crème ni maquillage pour faciliter le démaquillage.
  • Paramétrage du laser en fonction du type de peau.
  • Après avoir déposé une couche de gel frais sur la zone à traiter, nous allons passer le laser sur la zone à traiter.
  • Le port de lunettes de protection est obligatoire.
  • Assez rapide, le traitement est indolore, grâce au système de refroidissement relié au laser.
  • À l’issue de la séance, nous appliquerons une crème qui apaisera votre peau.

Avant et après la séance

  • Ne pas s’exposer au soleil dans les 15 jours précédant et dans les 15 jours suivant une séance de photorajeunissement.
  • La peau devra systématiquement être protégée par un écran solaire 50 au moins un mois suivant la séance.
  • Il convient égalememnt d’appliquer une crème apaisante et hydratante une semaine après l’intervention.
  • Ne pas utiliser de produits photosensibilisants (traitements médicaux, huiles essentielles, etc).

Nombre de séances

Il est recommande de faire 3 à 4 séances à un mois d’intervalle, avec une séance d’entretien 3 à 4 mois plus tard.

Il est conseillé de ne pas dépasser 6 séances de photorajeunissement.

Conseillé si…

  • Si vous souhaite gagner surtout en éclat, un peu en élasticité et en fermeté.
  • Si vous souhaiter estomper de fines rides.
  • Si vous acceptez de faire plusieurs séances pour un résultat satisfaisant.

Déconseillé si…

  • Si vous souhaitez effacer des rides assez marquées.
  • Si vous rentrez du sport d’hiver ou des tropiques.
  • Si vous souhaitez faire une seule séance.

Une peau hâlée n’est pas une stricte contre-indication au photo-rajeunissement. En revanche, une peau qui vient de bronzer présente trop de mélanine à sa surface et le photo-rajeunissement risque de créer des hypo ou hyper pigmentations. Attendre trois à quatre semaines avant de commencer la cure.

Contre-indications

Voir ci-dessus, épilation laser

 

 

RADIOFREQUENCE

La radiofréquence est basée sur l’émission d‘ondes électromagnétiques à très haute fréquence. Ces ondes appliquées sur la peau vont créer un échauffement dans le tissu sous-cutané aux environ de 40°, du derme à l’hypoderme, sans douleur.

Cette chaleur va entrainer une rétraction des fibres de collagène existantes ainsi qu’une stimulation des fibroblastes et favoriser ainsi la production de nouveau collagène et d’élastine, permettant d’améliorer la fermeté et la tonicité de la peau.

La chaleur émise par l’appareil va également provoquer :

  • une stimulation de la microcirculation locale, favorisant les échanges nutritifs des cellules cutanées.
  • la destruction de certaines cellules graisseuses de la zone traitée (permettant d’affiner un peu la zone dans certains cas).

Indications

  • La radiofréquence est particulièrement indiquée pour le traitement de la cellulite sur différentes zones du corps comme les hanches, l’abdomen, les bras, les cuisses, les mollets ou encore les genoux. Une ventouse peut être ajoutée au dispositif afin de “décoller” la cellulite fibreuse.
  • Cette technique permet également de traiter le relâchement de la peau du visage (l’ovale), du cou et décolleté, des bras et du ventre.
  • Elle permet également d’améliorer la texture cutanée, en atténuant l’aspect des rides, des pores dilatés, ainsi que les vergetures. Le teint devient plus lumineux.

Le traitement du vieillissement de la peau et de son relâchement se fait dans la durée. Il nécessite plusieurs séances afin d’arriver à un résultat optimal.

Combien de temps dure une séance ?

La séance de radiofréquence varie en fonction de la zone traitée
La séance dure environ 1h
Il faut prévoir 4 à 6 séances, espacées chacune de 5 jours à 1 semaine

Le déroulement d’une séance

  • Nettoyage et gommage de la zone à traiter
  • Application d’une ampoule aqueuse
  • Application d’une couche de gel frais
  • Positionnement de l’appareil
  • Échauffement du derme et stimulation du collagène
  • Sensation de chaleur douce et agréable

Après le traitement, la reprise des activités normales est possible immédiatement.
De plus, le traitement ne laisse pas de traces visibles sur le visage.
Les expositions solaires ne sont pas contre indiquées.

Contre-indications

La radiofréquence est contre-indiquée chez les personnes souffrant de lésions cutanées, de cancer, chez les patients équipés d’un pacemaker et chez les femmes enceintes.

  • Personnes soufrant de lésions cutanées, dermatoses (peau irritée, plaies, eczema, etc…)
  • Personnes souffrant d’un cancer de la thyroïde, de la peau
  • Couperose
  • Prise de Roaccutane durant les 12 derniers moi
  • Le port un pace maker
  • Le port d’un implant métallique
  • Femmes enceintes
  • Personnes présentant un mélanome
  • Cicatrices chéloïdes ou récentes

CAVITATION

Les graisses sont naturellement stockées dans des cellules de la peau appelées adipocytes. Lorsque ces graisses sont en excès, les adipocytes se déforment, ce qui transforme l’aspect de la peau (apparition de capitons, effet peau d’orange, …).

La cavitation est méthode innovante, basée sur l’utilisation d’ultrasons à basse fréquence, sur une zone restreinte. L’émission des ondes génère des bulles d’air qui pénètrent dans les cellules graisseuses (adipocytes). Les bulles d’air implosent et font se rompre les parois des cellules graisseuses. Résultat: la graisse est libérée dans le tissu environnant.

Avantages

La cavitation permet une action parfaitement ciblée sur les zones disgracieuses. Elle est confortable, sans douleur et ne nécessite pas d’intervention chirurgicale. Les cellules adipeuses sont détruites sans risque et la graisse est éliminée de façon naturelle par le système lymphatique.

C’est donc une alternative aux techniques invasives. telles que la liposuccion par exemple.

Elle n’est pas associée à un régime alimentaire particulier. Cependant, il est naturellement conseillé d’adopter une alimentation variée et équilibrée.

Les zones pouvant être traitées

  • l’abdomen
  • les cuisses
  • les hanches (culotte de cheval)
  • les fesses
  • les jambes
  • les bras
  • les genoux

Combien de temps dure une séance ?

La séance de cavitation varie en fonction de la zone traitée.
La séance dure environ 45 min
Selon le type de cellulite (voir plus bas), il faut prévoir 3 à 6 séances, espacées chacune d’1 semaine

Une séance par mois est conseillée pour maintenir les résultats dans le temps.

Le déroulement d’une séance

  • Lors de la première séance, un bilan personnel est établi : zones à traiter, type de cellulite, prise de mesures
  • Nettoyage et gommage de la zone à traiter
  • Application d’une couche de gel frais
  • Positionnement de l’appareil
  • Des acouphènes peuvent être perçus pendant le traitement, liés au bruit émis pendant le traitement, qui cessent lorsque l’appareil n’est plus en contact avec la peau
  • Une seule zone est traitée par séance sans dépasser 30 à 45 mn par semaine.  Et chaque zone ne peut être traitée plus de 10 minutes
  • Les séances sont systématiquement suivies 1 à 2 jours après d’une séance de drainage lymphatique (presso thérapie), essentielle afin de relancer la circulation de la lymphe (liquide incolore qui circule dans les vaisseaux lymphatiques) pour drainer les toxines, les débris cellulaires et favoriser ainsi l’élimination des graisses.
  • Les activités habituelles peuvent être reprises dès la fin du traitement

Important : il est nécessaire de boire environ 2 litres d’eau par jour, 2 ou 3 jours avant la première séance et durant toute la période de traitement.

Avantages

La perte de centimètres au niveau des zones ciblées est spectaculaire, et s’observe dès la première séance. Les dépôts de graisse et la peau d’orange sont éliminés naturellement.

La perte de poids est constatée après le drainage, et une fois que le corps a assimilé les acides gras mis en circulation à travers le système lymphatique.

Différents types de cellulite

Chez la femme, la cellulite se localise essentiellement au niveau des hanches, du ventre, des fesses et des cuisses, tandis que chez les hommes elle se situe principalement sur l’abdomen et le haut du corps. La cellulite apparaît lorsque les adipocytes (cellules graisseuses) situées sous la peau se gorgent de graisse et compriment les vaisseaux sanguins et lymphatiques, ce qui entraîne une mauvaise élimination des toxines et des liquides et une déformation cutanée (capitons, effet peau d’orange, …).

Il existe trois types de cellulite :

  • La cellulite infiltrée, avec rétention d’eau, due en général à des problèmes circulatoires. Il s’agit d’une cellulite naissante, facile à faire disparaître.
  • La cellulite graisseuse, souvent causée par une alimentation déséquilibrée combinée à un manque d’activité. On la trouve chez les personnes ayant pris du poids.
  • La cellulite fibreuse est profonde. Elle est souvent d’origine génétique et forcément plus difficile à déloger.

Contre-indications

  • Personnes souffrant de cholestérol. Il est n’est pas possible d’effectuer un traitement sur une personne dont le taux de cholestérol supérieur 200mg/dl. Un certificat médical vous sera demandé.
  • Personnes porteuses d’un pacemaker, d’un défibrillateur ou de matériels métalliques
  • Personnes portants un stérilet
  • Femmes enceintes
  • Sensibilité aux ultrasons
  • Personnes souffrant de diabète, de pathologies cardio-vasculaires
  • Personnes ayant eu des précédents de thrombose ou phlébite
  • Personnes sous traitement anticoagulant
  • Personnes atteintes de tumeurs ou suivies par une procédure chirurgicale
  • Maladies de peaux et allergies cutanées
  • Sur les cicatrices récentes

 

 

PRESSOTHERAPIE / INFRAROUGE
(thermosudation)

Ce système de drainage lymphatique pneumatiques, stimule la circulation et luttant ainsi contre le stockage des déchets qui provoquent souvent de la rétention d’eau et également de la cellulite.

La pressothérapie contribue à diminuer la sensation de jambes lourdes, les gonflements, les œdèmes et atténue les varices. Elle permet de traiter les jambes, le ventre, les bras, le dos et la taille.

Le rayonnement infrarouge permet de produire la même quantité de sueur qu’une séance de course à pied, mais de manière passive et donc d’évacuer les toxines encore plus rapidement.

Les effets: un relâchement plus rapide des tissus, une amélioration de la microcirculation sanguine et lympathique, une atténuation des tensions musculaires en superficie et en profondeur, une diminution des douleurs musculaire (contractures) ou articulaire (arthrose), une résolution des états inflammatoires et diminue l’excès de graisse, la peau d’orange.

 

ELECTROSTIMULATION

Les électrodes vont émettre un courant électrique apte à détruire les cellules graisseuses. Le courant est capable de rompre la barrière fibreuse (qui cause la cellulite) et de la drainer, restaurant l’élasticité de votre peau.

C’est un traitement totalement indolore.

L’électrostimulation seule est utilisée pour tonifier les muscles, soulager les douleurs musculaires, augmenter la sensation de bien-être.

Start typing and press Enter to search